• PAGE D'ACCUEIL
Retour en haut de la page

KONE au défi du Grand Paris Express

Publié 25.11.2021

D’ici 2026, KONE concevra et installera plus de 200 ascenseurs et escaliers mécaniques dans les nouvelles stations de métro qui desserviront l’Île-de-France. Un défi d’une ampleur inédite, relevé avec la mobilisation internationale de l’entreprise et l’instauration d’un pilotage de projet sur-mesure. Analyse avec Jean-Marie Hontanx, directeur de projet à la direction Installation de KONE France.

Le Grand Paris Express, c’est d’abord un carrousel de chiffres : 36,1 milliards d’euros d’investissement, 68 gares, 200 kilomètres de voies pour quatre nouvelles lignes créées autour de la capitale (lignes 15, 16, 17 et 18, auxquelles s’ajoute le prolongement de la ligne 14). Progressivement mis en service entre 2024 et 2030, ce réseau transportera chaque jour près de trois millions de voyageurs.

GrandParisExpressSmall

1. Gare de Montfermeil, Source : Société du Grand Paris
2. Gare de Saint-Denis Pleyel, Source : Société du Grand Paris
3. KONE TransitMaster 120, Source : KONE

Le Grand Paris Express : 230 équipements, 16 sites, 11 ouvrages annexes

Jean-Marie Hontanx, directeur de projet Installation. KONE France
Jean-Marie Hontanx, directeur de projet Installation. KONE France

« Au cours de l’année 2020, KONE a été successivement choisi par la Société du Grand Paris pour concevoir, fabriquer et installer 81 ascenseurs dans huit stations et onze ouvrages annexes de la ligne 15, ainsi que 152 escaliers mécaniques dans huit gares de la ligne 16 », résume Jean-Marie Hontanx, directeur de projet.

Si KONE France est habitué aux chantiers de grande ampleur, tant en superstructures (la tour First à la Défense, le nouveau tribunal de Paris, la tour La Marseillaise) qu’en infrastructures (avec la RATP et la SNCF notamment), les contrats du Grand Paris Express en restent néanmoins exceptionnels. Par l’ampleur des équipements à concevoir et à installer ; comme par les délais imposés – moins de 1 000 jours pour la première mise en service des 56 escaliers mécaniques de la gare de Saint-Denis Pleyel.

Dès mi-2024, à l’occasion des Jeux olympiques de Paris, celle-ci sera fréquentée chaque jour par des centaines de milliers de personnes. Puis, les nouvelles gares du Grand Paris s’ouvriront progressivement. Les ascenseurs et escaliers mécaniques permettront notamment de fluidifier les flux de passagers dans des conditions optimales de sécurité et de confort, avec un design, des fonctions et une signalétique sur-mesure.

Techniques innovantes

Les cahiers des charges élaborés par la Société du Grand Paris requiert un fort esprit d’innovation pour être capable de s’adapter aux demandes et mobiliser les bonnes équipes pour concevoir et produire des solutions sur mesure.

« Parmi les innovations développées par KONE France figure notamment le fait que les escaliers mécaniques auront une résistance au feu d’au moins 30 minutes, ce qui constitue une quasi première mondiale, confie Jean-Marie Hontanx. Par ailleurs, les mains courantes sont classées M1 (norme NF P92-507), une exigence encore plus forte que celle appliquée pour les établissements recevant du public (ERP) ».

Pour garantir l’interconnexion des systèmes, des simulateurs ont été conçus afin de tester les fonctions de communication entre les ascenseurs et escaliers mécaniques KONE et le système de supervision (Scada) de l’ensemble des équipements électromécaniques des gares franciliennes. L’interphonie s’effectuera entièrement via le protocole IP et de façon sécurisée. Dans les ascenseurs, les systèmes d’affichage seront dynamiques et en couleurs, diffusant des informations pratiques sur les gares et les transports associés.

Documentations exhaustives pour une maintenance optimisée

La Société du Grand Paris a élaboré et partagé un cahier des charges pour la maintenance des équipements, commun à l’ensemble des corps de métiers et prestataires. En retour, ceux-ci doivent documenter de manière exhaustive tous les savoir-faire et les éléments que devront maîtriser les sociétés de maintenance par la suite. « De nouveau, KONE a su s’adapter et innover afin de couvrir ces besoins », souligne Jean-Marie Hontanx.

Différents domaines ont ainsi été couverts :

  • Fiabilité, maintenabilité, disponibilité et sécurité (FMDS), discipline issue de l’aéronautique et de l’automobile. KONE s’est appuyé sur des cabinets conseils spécialisés dans ce mode de documentation technique et sur ses experts en interne.
  • Soutien logistique et maintenance préventive : tous les aspects de la future exploitation des équipements sont recensés, détaillés et procédurés - des pièces détachées des ascenseurs et escaliers mécaniques aux codes de commandes des pièces, en passant par la gestion de configurations des sous-ensembles et leur durée de vie (qui s’étend jusqu’à trois décennies).
  • Compatibilité électromagnétique : des études spécifiques ont été menées afin d’éviter tout conflit électromagnétique entre les différents systèmes électromécaniques présents dans les gares.
  • Cyber sécurité : sur les quatre niveaux définis par la Société du Grand Paris, les systèmes de communication utilisés par KONE sont classés en haut de liste, au niveau trois. « Nous avons été épaulés par une société experte en cyber sécurité et par des ingénieurs de notre siège en Finlande, afin de garantir la conformité de nos équipements », souligne le directeur de projet.
  • Modélisation numérique (BIM) : habituellement, la gestion des configurations et des validations s’effectue en passant de plans en 2D à des maquettes virtuelles en 3D. « Dans le cadre du Grand Paris Express, nous sommes directement passé par la modélisation 3D et avons pu mettre à profit notre expertise BIM, maîtrisée par l’équipe d’ingénierie de KONE France».
  • Design : les cabines d’ascenseurs sont un des éléments identitaires du projet. Le stylisme des cabines d’ascenseur a été pensé et dessiné par une agence internationale. De la forme aux matières, KONE s’est assuré, par un jeu de navettes, que le produit fini corresponde à toutes les exigences sécuritaires, fonctionnelles et esthétiques. « Les premières études ont eu lieu en 2020 et notre modèle d’ascenseur devrait être validé début 2022, grâce à un prototype de cabine-témoin », indique Jean-Marie Hontanx.
    Par ailleurs, des études spécifiques ont porté sur des choix de conception permettant de se conformer à la norme anti-vandalisme de catégorie II (niveau le plus élevé) ; notamment pour les sols, parois, plafonds et panneaux de commande.

Pilotage sur-mesure entre trois pays et deux continents

Pour les deux marchés des lignes 15 et 16, KONE a défini une organisation spécifique, qui s’appuie sur toutes les ressources du Groupe, de la France à la Finlande en passant par la Chine, des bureaux d’études aux usines en passant par les services d’approvisionnements. Jusqu’à mi 2022, les études génériques seront menées pour définir les modèles d’ascenseurs et d’escaliers mécaniques.

« La conception des équipements est menée en collaboration entre nos bureaux d’étude de France et de Finlande, en mobilisant des chefs de projet, des référents techniques et des ingénieurs, détaille le directeur de projet. La fabrication se fera dans notre usine en Chine, après validation de nos modèles d’ascenseurs et d’escaliers mécaniques ».

En parallèle, KONE France procède actuellement aux recrutements des futurs superviseurs de chantier, des équipes de montage, des metteurs au point et des régleurs… afin de renforcer les équipes en place.

Des risques maîtrisés pour tenir les délais

KONE s’est doté de stocks supplémentaires de pièces détachées et de composants électroniques., afin d’anticiper tout risque de pénurie face à la reprise de l’économie mondiale, et anticiper les délais de transport rallongés. De plus, l’entreprise réévalue et ajuste en permanence l’ensemble des paramètres de conception et de production pour garantir la qualité, les délais et les coûts définis.

La maîtrise des risques est d’autant plus importante que les premières gares doivent pouvoir ouvrir dès 2024 pour les Jeux olympiques de Paris. « Concrètement, nous disposons d’un peu moins de 1000 jours pour équiper la station de Saint-Denis Pleyel, qui représente un tiers de tous les équipements que nous devons livrer », confie Jean-Marie Hontanx.

Face à cette pression du temps, la Société du Grand Paris a développé des processus lean, partagés lors de séminaires avec les prestataires, les maîtrises d’ouvrage et les maîtrises d’œuvre, les planificateurs, soit plus d’une vingtaine de sociétés privées et publiques au total.

« Jusqu’à fin 2026, nos équipes en France, en Finlande et en Chine feront face à tous ces facteurs, en mobilisant toutes les ressources nécessaires, des études à la fabrication, de l’installation au contrôle qualité, de la logistique à la sécurité, de la gestion de projet aux ressources humaines. C’est une immense responsabilité et une grande stimulation, à la hauteur de ces marchés inédits », conclut Jean-Marie Hontanx.

AU-DELA DU TRANSPORT
Le Grand Paris Express constitue un projet aux multiples dimensions et impacts :
  • Sociaux, en désenclavant des villes dont les habitants sont aujourd’hui éloignés de l’emploi et de l’offre de formation. Plus de la moitié des gares sera située aux abords de quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • Urbains, avec des opérations d’aménagement autour des gares, mêlant logements, bureaux, commerces, services, espaces publics et espaces verts.
  • Environnementaux, en réduisant les embouteillages, en créant des aménagements dédiés aux mobilités durables (marche, vélo).
  • Économiques, avec une estimation de 115 000 emplois issus de la mise en service du Grand Paris Express.
Pour piloter ce projet phare et assurer son financement, l’État a créé en 2011 un établissement public dédié. La Société du Grand Paris agit ainsi en maître d’ouvrage de référence et collabore avec l’ensemble des partenaires impliqués : maîtrises d’ouvrage et maîtrises d’œuvre, collectivités territoriales, métropole du Grand Paris, Île-de-France Mobilités, RATP, SNCF.

Découvrez d’autres projets portés par KONE

Cookies

Avec votre accord, KONE aimerait utiliser des cookies placés par nous ou par des partenaires sur ce site. Votre consentement à l'installation de cookies non strictement nécessaires est libre et peut être retiré à tout moment. Si vous continuez sans accepter, seuls les cookies nécessaires pour permettre au site de fonctionner correctement seront collectés.

Vous pouvez également consulter notre Déclaration de confidentialité.

WELCOME TO KONE!

Are you interested in KONE as a corporate business or a career opportunity?

Corporate site

Would you like to find out more about the solutions available in your area, including the local contact information, on your respective KONE website?

Your suggested website is

United States

Visitez le site web du pays