Back to top

NOUVELLES RÈGLES DU JEU

La numérisation a le pouvoir de transformer l'industrie, d'améliorer la qualité et d'apporter plus rapidement des innovations sur le marché. Antti Koskelin, DSI de KONE, explique comment KONE adapte ses activités à la tendance.

En tant que leader du secteur, KONE s'est adapté à la numérisation en travaillant dur pour associer savoir-faire technologique et agilité commerciale. « Si nous voulons présenter la meilleure offre d'ascenseurs, d'escaliers mécaniques et de portes automatiques pour assurer le meilleur flux de circulation des personnes, et la meilleure offre d'entretien sur le terrain, nous ne devons pas attendre que ça se passe », indique A. Koskelin, DSI de KONE.

Il prend l'exemple de l'industrie automobile pour être plus précis. « La majorité des innovations dans l'industrie auto provient des logiciels et de la numérisation. Tout a démarré avec un produit très mécanique - des roues, un châssis, un moteur, etc - mais aujourd'hui, on voit des véhicules autonomes, l'entretien et le diagnostic à distance, qui sont pilotés par logiciels », dit-il

« La voiture connectée est une réalité et le service client s'ajoute aux équipements traditionnels et au travail d'entretien. Il y a beaucoup de similarités dans nos entreprises chez KONE », ajoute A. Koskelin.

LA VOIE LA MOINS ÉVIDENTE

Le DSI de KONE pense que l'essentiel est de comprendre cinq domaines clés.

Il s'agit tout d'abord d'utiliser des capteurs pour rendre l'équipement plus intelligent et plus accessible. Les systèmes de contrôle d'accès de KONE intègrent aujourd'hui des capteurs dans les ascenseurs, les portes et les smartphones.

Deuxième point : la connectivité. A. Koskelin croit fermement que les diagnostics à distance sont possibles avec les technologies d'aujourd'hui. « Nous inspectons des milliers d'ascenseurs plusieurs fois par an et s'il était possible d'accéder à l'équipement à distance, ou si ce dernier pouvait signaler les problèmes éventuels, nos techniciens n'auraient pas à aller systématiquement sur site », indique-t-il.

Le troisième point est le stockage des données et le quatrième en est l'analyse. Alors que le stockage des données est extrêmement bon marché (ce qui rend réalistes les capacités infinies et les technologies de cloud), des moteurs et algorithmes d'analyse puissants permettent de traiter les données de façon plus efficace, pour améliorer, par exemple, la circulation des personnes dans les zones urbaines à forte densité de population.

Le cinquième point est la mobilisation, ce qui signifie être en mesure d'associer les quatre autres points. « Si nous pouvons mettre tout cela entre les mains de nos techniciens de maintenance sur le terrain, cela permettra d'offrir à nos clients des services plus adaptés », ajoute-t-il.

DES AMBITIONS TOUJOURS PLUS GRANDES

« En matière de numérisation, l'expérience client et l'engagement de l'utilisateur sont la clé et le niveau de service attendu par les fournisseurs est extrêmement élevé dans un monde numérisé », indique A. Koskelin

De ce point de vue, il faut se rendre à l'évidence. L'avenir pourrait permettre de créer « juste à temps » des pièces détachées à l'aide d'une imprimante 3D à l'arrière des véhicules d'entretien KONE, avant que les techniciens arrivent sur site.

La numérisation apporte sans aucun doute de la valeur en termes de divertissement et au niveau opérationnel et commercial. Cette association n'a pas de prix.

Partagez, envoyez, imprimez cette page