Back to top

UNE QUESTION DE CÂBLES !

Se déplacer sur un kilomètre n'a rien d'exceptionnel... sauf si vous voulez vous déplacer à la verticale et dans un seul et même ascenseur. Tout le secret réside dans les câbles.

Au premier coup d’œil, cela n'a l'air de rien... ça ressemble vaguement à un morceau de réglisse plat. Mais le câble ultra léger KONE UltraRope™ est une complète révolution en termes de traction d'ascenseur. Constitué d'un noyau de fibre de carbone enrobé d'un revêtement unique ultra résistant aux frottements, il ne pèse qu'un cinquième environ du poids d'un câble en acier classique.

« On a peine à le croire, mais la poids du câble a une importance considérable », indique Tomio Pihkala, Responsable de la Technologie chez KONE. « Avec un câble plus léger, le contrepoids et la sangle peuvent être plus petits et plus légers. Ce qui implique une diminution des masses en mouvement », explique-t-il.

Prenez par exemple un ascenseur qui se déplace sur plus de 500 m, soit 100 étages. Avec la technologie classique, le poids des masses en mouvement serait d'environ 27 000 kg, ce qui reviendrait à placer 10 véhicules tout-terrain dans la cage d'ascenseur et les faire se déplacer le long de l'ascenseur.

Le KONE UltraRope™ réduit ce poids à 13 000 kg environ, soit l'équivalent de 4 véhicules tout-terrain. Cette réduction implique que les personnes pourront se déplacer du niveau du sol jusqu'au toit en un seul trajet, et ce même dans un bâtiment de 1 km de hauteur.

MOINS DE POIDS MORTS, PLUS D'AVANTAGES

Avec le KONE UltraRope®™, plus vous montez et plus les avantages sont grands. Pour un déplacement d'ascenseur sur 500 m, les économies d'énergie avec l'UltraRope sont de 15 % environ par rapport à la technologie classique. Pour un déplacement de 800 m, l'économie est supérieure à 40 %.

Ceci s'explique par le fait que la technologie employée permet de diminuer considérablement les poids morts qui sont déplacés vers le haut ou le bas dès lors qu'une personne monte dans un ascenseur d'un immeuble de grande hauteur. La diminution des poids morts implique une baisse de la consommation d'énergie et des coûts d'exploitation.

En outre, la fibre de carbone résonne à une fréquence totalement différente de celle de la plupart des matériaux utilisés dans les bâtiments, ce qui rend le KONE UltraRope™ bien moins sensible aux oscillations des bâtiments et permet de réduire les temps d'arrêt de l'ascenseur en cas de forts vents ou de tempêtes.

Le complexe de luxe Marina Bay Sands à Singapour a été le premier à remplacer certains de ses câbles d'acier classiques par le KONE UltraRope™. Cette nouvelle technologie a également été adoptée dans d'autres projets majeurs, tels que la Sky Tower à Auckland, en Nouvelle-Zélande, et le nouveau bâtiment de bureaux de Brisbane, appelé le 180 Brisbane. Et l'UltraRope™ est prêt à être installé dans ce qui sera le bâtiment le plus haut du monde, la Jeddah Tower en Arabie saoudite.

NI ROUILLE, NI USURE

Si l'UltraRope™ facilite le déplacement, il facilite aussi l'entretien. Contrairement à l'acier, il ne rouille pas, ne se détend pas et ne s'use pas. Le revêtement spécial ne nécessite pas de lubrification, ce qui rend l'entretien respectueux de l'environnement.

La duré de vie prolongée du KONE UltraRope™ est un autre atout, dans la mesure où changer les câbles dans un bâtiment de grande hauteur n'est pas chose aisée. « Nous disposons d'un câble qui fonctionne, est fiable et tient nos promesses », sourit Tomio Pihkala. « C'est un très bon point de départ ».

Partagez, envoyez, imprimez cette page