Back to top

L'INDUSTRIE AUTOMOBILE CHANGE DE VITESSE

La numérisation et les solutions connectées sont en train de changer l'industrie automobile et il existe des similarités frappantes avec le secteur des ascenseurs et des escaliers mécaniques.

Pionnière en matière d'innovation, l'industrie automobile a donné naissance aux premières usines d'assemblage de masse, tandis que les principes du Lean, originaires du Japon, diminuaient les coûts et amélioraient l'efficacité, la qualité et la fiabilité.

Mais aujourd'hui, la numérisation représente un défi majeur pour l'industrie. Des tendances telles que la montée de la connectivité mobile, l'apprentissage automatique à partir de données, l'impression 3D, le cloud, les interfaces de programmation d'application (API) et l'économie partagée ont fait éclater les barrières traditionnelles à l'entrée et accéléré la vitesse du changement.

Ce sont aujourd'hui des noms tels que Tesla, Uber et même Google qui mènent la transformation numérique de l'industrie automobile. C'est la rapidité avec laquelle les acteurs traditionnels s'adapteront au changement qui déterminera leur rôle dans l'industrie automobile de demain.

UNE INDUSTRIE EN PLEINE TRANSITION

« Les voitures électriques, la connectivité et l'automatisation transforment radicalement l'industrie. Auparavant, la recherche et le développement d'un constructeur automobile portait sur le génie mécanique, mais elle requiert aujourd'hui une approche pluridisciplinaire impliquant la chimie, l'électricité, les télécommunications, l'informatique et même la psychologie », nous dit le Professeur Paul Jennings de WMG (autrefois Warwick Manufacturing Group) de l'Université de Warwick.

« Cette approche pluridisciplinaire est essentielle, car personne ne peut dire si Apple, Google, Mircrosoft, etc. seront des collaborateurs ou des concurrents », ajoute le Pr Jennings.

Selon Frost & Sullivan, 70 % des ventes potentielles de nouvelles voitures sont susceptibles d'être générées par voie numérique et Gartner estime qu'il y aura un quart de milliard de véhicules connectés sur la route en 2020.

Le salon Consumer Electronics Show (CES) 2015 a donné la primeur de ce que nous réserve l'avenir. Le salon était largement dominé par la voiture connectée. Nvidia a dévoilé un nouveau processeur Tegra X1, spécialement conçu pour les tablettes et les tableaux de bord de voiture, AT&T et Samsung ont annoncé un partenariat de recherche centré sur la voiture connectée, tandis que Volvo Cars a présenté un projet où voitures connectées et cyclistes pourraient être avertis de l'imminence de rencontres proches dangereuses.

S'ADAPTER AU MONDE NUMÉRIQUE

Shifting gears with digitalization, Car frame
CHANGER DE VITESSE ET PASSER DU MATÉRIEL AU LOGICIEL

Volvo est pionnière dans le domaine de la « sécurité connectée », un terme que le Groupe utilise pour démontrer sa tradition de sécurité à l'heure de la voiture connectée.

« Les capteurs permettent à nos véhicules de détecter les situations potentiellement dangereuses, par exemple en cas de risque de dérapage sur certaines portions de route », indique Jonas Rönnkvist, Directeur Développement commercial & Stratégie pour les Services IT client chez Volvo Cars. « Bientôt, ils pourront partager cette information en temps réel, via le cloud, avec d'autres voitures et ainsi contribuer à un environnement routier plus sûr », ajoute-t-il.

LE BIG DATA DANS LA CHAÎNE DE VALEUR

Un groupe de IoT Technologies, connu sous le nom d'« Industrial Internet » devrait réussir à modifier la façon de travailler dans l'ensemble de la chaîne logistique, des équipementiers aux opérations de l'atelier.

Les analyses de big data devraient aider les marques et les équipementiers à donner un sens à l'océan de données disponibles pour améliorer la performance, l'optimisation de la logistique, la maintenance prédictive et les informations sur la garantie.

PLACE À LA STRATÉGIE

Shifting gears with digitalization, Car frame

Mais la numérisation n'est pas une tendance qui affecte uniquement l'industrie automobile. Elle commence à affecter les déplacements en général, de différentes façons. Par exemple, les réseaux de transport public mettent en œuvre de nouvelles solutions de tickets et de facturation et un suivi en temps réel par GPS pour améliorer l'efficacité. Cela implique que le changement est inévitable également dans le secteur des ascenseurs et des escaliers mécaniques. Prendre exemple sur l'industrie automobile et adapter des solutions numériques qui facilitent l'expérience de déplacement pour chacun sera la réalité de demain.

Partagez, envoyez, imprimez cette page