Back to top

20 ans d'innovation

GAGNER TOUJOURS PLUS DE PLACE - DEPUIS 1996

C'est la curiosité d'un ingénieur et l'amour d'une équipe pour les moteurs qui a donné lieu à une invention qui a révolutionné l'industrie des ascenseurs et cimenté la position de KONE en tant que leader mondial. Voici, pour fêter ses 20 ans, l'histoire de KONE MonoSpace®.

Making room for more since 1996
KONE MONOSPACE® – UNE « DESIGN CLASSIQUE »

Nous étions en 1996. Le titre espagnol accrocheur Macarena faisait danser le monde entier et les passionnés de cinéma retenaient leur souffle en regardant l'Agent Ethan Hunt découvrir tout un réseau d'agents doubles, de vols de disques informatiques? dans le premier volet de Mission : Impossible lorsque KONE lança son ascenseur sans local des machines, le MonoSpace®.

L'innovation révolutionnaire venait de changer la technologie d'installation et de fabrication dans le secteur et offrait ainsi un progrès considérable en termes de rendement énergétique et de gain de place. Les origines de cette innovation remontent au début des années 1990, lorsque Harri Hakala, sorti faire son footing, eut une véritable révélation.

H. Hakala, ingénieur KONE, travaillait alors sur les moteurs linéaires. Pendant son footing, il eut l'idée de créer un système de traction motorisé (au lieu de s'en tenir aux moteurs linéaires). « J'ai tout de suite su que quelque chose de révolutionnaire était né », se souvient H. Hakala, pour qui ce moment précis symbolise la naissance du MonoSpace®.

« Ce qui manquait à l'ascenseur MonoSpace®, c'était l'EcoDisc, système de traction motorisé en forme de disque, suffisamment fin pour être placé au sein de la gaine d'ascenseur », explique H. Hakala, aujourd'hui Directeur de la Recherche chez KONE.

Jusqu'alors, les éléments encombrants de la machine de traction étaient installés dans un local spécifique (au sommet ou au pied des bâtiments). L'EcoDisc de KONE a ainsi libéré cet espace et offert aux architectes une marge de créativité supplémentaire quant à l'utilisation de l'espace.

UN SECRET BIEN GARDÉ

Le premier moteur EcoDisc a été créé dans le centre R&D de KONE à Hyvinkää, en Finlande, où un groupe de six personnes, dont H. Hakala, un sous-traitant, des concepteurs mécaniciens et des électriciens, ont travaillé en toute discrétion sur le premier prototype.

« Le premier prototype opérationnel de l'EcoDisc a été le cadeau de Noël de la direction de la société, fin 1993 », se souvient H. Hakala. L'équipe est alors passée à quelques 20 personnes, développant et testant avec ferveur la technologie.

Nommé à l'origine le Greenstar, le premier jeu d'ascenseurs KONE MonoSpace® a été vendu à des clients pilotes aux Pays-Bas, pour un premier test de pré-lancement sur le marché en 1995.

Initialement conçu pour les installations de faible hauteur, la technologie a ensuite été adaptée aux ascenseurs de moyenne et grande hauteur. La demande d'ascenseurs sans local des machines a augmenté. La production d'ascenseurs s'est ensuite déplacée à Pero, site de l'usine KONE près de Milan, en Italie, et une nouvelle usine a été construite à Hyvinkää pour la production des machines de traction KONE EcoDisc. À la fin des années 1990, la famille de moteurs de traction KONE EcoDisc était devenue la gamme de produits phare de KONE.

AMÉLIORER LE MEILLEUR

Avançons jusqu'en 2012. KONE était prête à révéler la nouvelle version améliorée du MonoSpace®. « Ce projet a commencé avec un retour de nos clients d'Asie, qui exprimaient leur souhait d'avoir un plus grand confort de déplacement. Nous avons donc décidé de voir si nous pouvions encore améliorer le meilleur », nous dit Tomio Pihkala, Responsable de la Technologie chez KONE.

« Après trois ans de tests rigoureux, d'une planification internationale complexe et d'attention portée aux normes de construction, nous y étions enfin arrivés : le meilleur ascenseur jamais construit », nous dit-il. « Nous avons toujours proposé ce qui se faisait de mieux. Et notre nouvelle solution était encore meilleure », ajoute-t-il.

La machinerie KONE EcoDisc et le freinage avaient été modernisés, le contrôle de déplacement amélioré, le système de traction centralisé et développé pour n'entraîner que de faibles frottements et la structure globale de cabine était plus robuste.

« Les forces ne s'appliquant plus sur les rails de guidage, les frottements étaient fortement diminués, ainsi que le bruit et les vibrations », explique T. Pihkala.

Mais ce n'était pas tout. La solution était bien plus efficace sur le plan énergétique. Le système d'enroulement en cuivre de la nouvelle version de l'EcoDisc réduisait en effet les pertes d'énergie sous forme de chaleur et l'option de veille impliquait une consommation d'énergie proche de zéro lorsque l'ascenseur n'était pas utilisé. L'ajout d'un éclairage LED longue durée et d'entraînements à régénération qui recyclent l'énergie et la réinjectent dans le réseau du bâtiment ont fait de la nouvelle version de ce produit l'ascenseur peu encombrant au rendement énergétique le plus élevé au monde.

CONÇU À LA PERFECTION

Le design a été lui aussi repensé, à partir d'une recherche des tendances détaillée menée en Europe, Asie et Amérique du Nord. Si la gamme d'options d'intérieurs restait mondiale, les matériaux, les couleurs, les motifs, les accessoires et les fixations ont été adaptés aux différents marchés.

« Au lieu de fournir une "boîte en métal", nous voulions apporter la décoration souhaitée et le meilleur design directement en sortie d'usine », nous dit T. Pihkala.

Ainsi, des caractéristiques telles que la signalisation ont été rafraîchies et rendues plus intuitives et conviviales. Une attention particulière a été apportée aux détails, comme les chiffres plus visibles, pour les seniors ou les déficients visuels. Des améliorations continueront à être apportées pour répondre aux demandes d'un paysage en pleine évolution, mais le MonoSpace® est désormais un « design classique » fait pour durer. C'est le créateur lui-même qui le dit !

Partagez, envoyez, imprimez cette page