Back to top

Célébrons le dragon

Une relation de 20 ans a son charme et ses mystères et la présence de KONE en Chine depuis deux décennies témoigne de cette alchimie.

Celebrating the dragon
Un vendredi classique pour KONE China : plus de 4 000 chantiers.

Demandez à William Johnson ce qu'est un vendredi classique chez KONE China et sa réponse vous donnera le vertige. « Nous recevons entre 400 et 600 commandes d'ascenseurs, nous travaillons sur plus de 4 000 chantiers, nous expédions plus de 9 000 colis d'ascenseurs - contenant des pièces et des composants - et nous assurons plus de 22 000 visites de maintenance », déclare-t-il pour illustrer l'ampleur gigantesque de l'entreprise sur le marché chinois.

« Ce sont plus de 2,6 millions d'unités d'ascenseurs neuves installées ces 10 dernières années en Chine : c'est plus du double de l'Europe et du Moyen-Orient et plus de 10 fois l'Amérique du Nord », nous dit W. Johnson, Vice-Président Exécutif en Chine. Il est peu étonnant alors que la Chine soit le plus grand marché pour les ascenseurs et les escaliers mécaniques neufs et représente deux tiers des volumes mondiaux du marché des nouveaux équipements de KONE.

Depuis des débuts modestes jusqu'à une tour d'essai dernier cri

Mais le succès de KONE en Chine n'a pas été facile. La société a commencé avec un taux de croissance modeste et a mis près de 10 ans pour passer de zéro commande à 5 000 commandes par an. Le vent a tourné à partir de 2004-2005, ce qui coïncide avec l'arrivée de W. Johnson dans la société. La croissance de KONE a été soutenue par des investissements appropriés dans son réseau de distribution et ses capacités de R&D.

Sa première usine, ouverte en 1998 sur un site de Kunshan, a été relocalisée dans le KONE Park de Kunshan en 2012. Elle est devenue l'une des plus grandes unités de fabrication et l'usine d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques la plus moderne au monde. Tandis que ses trois usines d'ascenseurs produisaient des cabines d'ascenseur, l'usine d'escaliers mécaniques produisait à la fois des escaliers mécaniques robustes et des trottoirs roulants horizontaux et inclinés.

Désormais, le KONE Park comprend également une tour d'essai, qui permet de faire passer des tests très rigoureux aux innovations destinées aux immeubles de grande hauteur. Cette alter ego asiatique du puit de tests de KONE à Tytyri, en Finlande, stimule l'agilité de KONE.

Urbanisation et renouveau urbain

Celebrating the dragon
La croissance de KONE en Chine est soutenue par l'urbanisation

L'activité de KONE en Chine est soutenue par une constante urbanisation. Entre 2015 et 2025, on s'attend à ce que plus de 160 millions de personnes s'installent en ville en Chine. W. Johnson, qui a passé la plus grande part de sa vie en Chine, voit dans ces chiffres une grande opportunité. « Les gens qui travaillent dans les centres urbains n'ont pas encore rapatrié leur famille et il y a donc de grandes chances que cela se produise dans les 10 prochaines années », explique-t-il.

W. Johnson est également pleinement conscient de l'ampleur de la rénovation des bâtiments dans les centres urbains. « La durée de vie des ascenseurs en Chine est bien plus courte que dans les autres pays industriels car les distances parcourues sont très élevées », ajoute-t-il. « Pendant des années, les bâtiments étaient sous-dimensionnés. Par exemple, un bâtiment de 24 étages ne disposait que de 2 ascenseurs, utilisés à outrance », précise-t-il, en faisant la comparaison avec un bâtiment de 24 étages qui compte aujourd'hui au moins 3 à 4 ascenseurs. Ainsi l'équipement vieillissant en Chine ouvre des portes à une croissance dans les secteurs de l'entretien et de la modernisation.

Outre l'urbanisation et le renouveau urbain, la montée de la classe moyenne est un autre facteur clé de la croissance en Chine. Le niveau de vie augmente, de même que les attentes des gens qui veulent avoir un logement mieux équipé. La répercussion de ces tendances conduit à un nombre accru d'ascenseurs offrant de meilleurs services.

Le vent du changement a soufflé

KONE est optimiste en ce qui concerne le chemin restant à parcourir en Chine, malgré un ralentissement économique du pays. En 2015, pour la première fois depuis une décennie, le marché chinois de l'équipement neuf a décliné. Mais pour faire face au marasme économique et continuer d'être une entreprise leader en Chine, KONE investit fortement dans la compétitivité de ses produits, les services, la technologie et, plus important encore, la formation de ses équipes. Sa puissante stratégie à deux marques, KONE et Giant KONE, associée à un réseau étendu, œuvre également en ce sens.

Malgré des conditions de marché difficiles, KONE a reçu plusieurs commandes impressionnantes en Chine, telles que celles de China Zun, Lanzhou International Commercial Trade Center et Gaosu Binhu Time Square. Ceci explique pourquoi William Johnson et son équipe ont des vendredis bien remplis...

Partagez, envoyez, imprimez cette page